Ultime versionOuverture le 27/12/2004
Bienvenue sur Atlantidium !
Identifiez-vous :

Votre pseudo:

Mot de passe:

Connexion automatique

S'enregistrer | Mot de passe perdu
AccueilAccueil  AtlantidiumAtlantidium  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    F5 F5  



Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le contact est immédiat avec ceux que nous aimons - Aurélia Ledoux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacqueline
Membre
avatar

Féminin
Vierge Serpent
Messages : 47737
Né(e) le : 18/09/1953
Inscrit(e) le : 06/07/2007

+ sur moi
Capacités: Reiki
Couleur préférée: Violet et Bleu
Saison préférée: Automne

MessageSujet: Le contact est immédiat avec ceux que nous aimons - Aurélia Ledoux   Ven 06 Oct 2017, 11:30

Le contact est immédiat avec ceux que nous aimons
Par Messages Célestes -5 octobre 2017



Message de Catherine du Royaume de l’Après-Vie

« Voici un autre message pour toi.

C’est ta tante qui te parle

Étonnée, amusée ?

De notre côté du voile, le contact est simple et immédiat avec tous ceux que nous aimons.

Je vois qu’il te tarde de voir le monde refleurir, comme à beaucoup.

Il vous faut songer à tout ce que vous avez accompli déjà, en enlevant la suie de votre cœur. Cette suie est aussi votre passé, et le passé peut, certains jours, vous envahir, au point de vous submerger.

C’est un nettoyage qui continue, qui se poursuit vaillamment.

Nous également, devons subir cette purification. Avant d’arriver au monde d’après, nous devons tout abandonner, cela inclut aussi nos croyances sur l’après-vie.

Nous avons tant et tant de croyances, qui méritaient d’êtres mises au panier.

Oui, car quand on vogue dans le ciel, libres de flotter sans être attachés à rien, cela est pour le moins perturbant. Ce n’est pas ce que l’on apprend aux enfants en classe. A savoir que, lorsqu’ils passeront dans l’autre monde, lorsque les êtres qu’ils ont aimés et perdus seront détachés de leurs corps physiques, ils flotteront, comme de petits cocons de lumière.

Oui, les âmes s’envolent après la mort, elles s’envolent très loin et très aisément.


Comme il est rapide de se déplacer, cela va aussi vite que d’y penser, plus vite qu’un saut hors du temps !

Nous pouvons ainsi voguer en nos souvenirs, presque comme s’ils faisaient partie de notre vraie vie.

Certains jours, tout comme vous, nous avons un peu de peine de vous savoir absents de nos vies, mais des présences lumineuses sont toujours là pour nous aider. Cela se fait instantanément, nos guides sentent lorsque nous sommes trop accablés.

Nous faisons alors de longues promenades en pleine nature, des petites réunions, pour chanter ou danser. Le chant apaise beaucoup de choses.

Sur votre monde, le chant est le ciment qui lie tous les hommes. Si tous les hommes pouvaient chanter le même air, dans la même langue au même instant, votre monde serait instantanément transfiguré.

Il se produit une communion de tout votre être vrai, une ouverture vers l’autre, vers tout ce qui vous entoure.

Ce n’est pas un hasard, si des chefs d’orchestre ont réuni des musiciens de pays aux régimes politiques opposés, c’est pour montrer qu’avec la musique tout est possible.

Alors chantez, dansez !!!!

La musique est votre lien, la musique est aussi une prière, c’est là que votre âme s’élève et s’épanouit.

Nous vous enjoignons à passer plus de temps à effectuer ce brillant échange entre vous.

De notre point de vue à nous, il est des jours, certains jours sur notre plan, où il existe beaucoup de brumes. »


Je vois l’orée d’un petit bois baigné de brumes. Chose inhabituelle, le chemin est inhabituellement fleuri.

Je vois un jardinier qui a vraiment fait beaucoup pour ce plan.

Le jardinier sourit.

Son message est un peu modifié avec des remaniements et des ajouts, pour plus de clarté, mais la plus grande partie est brute.

Il se tient près de ma tante, ils resplendissent de joie tous les deux. Ils ont l’air en parfaite santé, leur teint est très agréable et en plus, il existe cette lueur diaphane qui les entourent. Leurs deux silhouettes sont très légères, un peu comme si elles flottaient avec harmonie. Une très grande force bienveillante entoure chaque parole.


« J’aimerai te dicter un message, commence t’il.

J’aimerai et j’ai longtemps attendu cet instant. C’est en étant poussé dans ses derniers retranchement qu’un être apprend parfois.

Être seul permet d’évacuer beaucoup de choses. En étant seuls on peut se relier à son intérieur, à l’invisible et à l’inspiration.

Très souvent des courants inverses s’expriment, des courants qui surgissent de nuit en notre esprit. La personnalité se désintègre, la noirceur s’efface, et le sourire revient.

Cela prend du temps, la guérison d’un deuil prend du temps, mais ensuite, on se relève plus forts. Tu devrais dire cela à ceux qui t’entourent. Enfin le dire, pardonne-moi, s’ils peuvent et veulent t’entendre.

En ce lieu où je vivais, je souffrais terriblement, il m’est heureux d’en être sorti. Paradoxalement, lorsqu’un être souffre, il ne veut pas quitter sa tanière de souffrance, car il sait qu’il lui sera plus difficile d’y revenir. La souffrance permet d’avancer lorsqu’il n’y a pas d’autre moyen.


Nous sommes un peu préprogrammés avant notre venue au monde, et non, cela n’est pas un leurre, ce travail que nous accomplissons au cours de nos vies est immense.

Le pouvoir de l’imaginaire est sans limites. Ton imagination est bien grande et de notre côté du voile, nous sommes très heureux de cette communication. Nous sommes très heureux, car ainsi, cela atteint d’autres êtres. Tous les êtres humains ont ce canal psychique en eux, qui est plus ou moins voilé.

Même ceux qui sont le plus terre à terre. Ils sentent notre présence, mais la refusent, car cela leur fait trop de mal d’être privés de nous. De ce côté-ci du voile, je suis une autre personne, une nouvelle personne comme tu viens de t’en apercevoir. Certains êtres sont des brutes, des monstres dans leurs incarnations, car ils ont choisi ce rôle pour expier des fautes, pour se délester du poids de leurs anciennes vies.

En choisissant d’accueillir des êtres si affables, des visiteurs de l’espace, par la pensée, l’homme change son environnement. Celui-ci est peuplé de créatures à demi visibles pour les yeux du cœur et de l’esprit. C’est pourquoi certaines pièces semblent vides, mais ne le sont pas.

Ces présences sont silencieuses et ne font aucun bruit, elles sont indétectables avec les moyens de ton monde, mais elles agissent puissamment. Il y en a de plus en plus. Il en existe tant. Oui, il existe bien des peuples aliens, jeunes et moins jeunes, ils ont bien du mérite, ils ont besoin de soins. Il existe d’autres êtres plus âgés qui prennent en charge ces innocents.

De notre côté aussi, existent beaucoup de lieux de soins pour les âmes, nous descendons aussi vous prodiguer des soins quelquefois.


Mon travail ici est très plaisant, planter et récolter est une immense joie, je ne compte pas mes heures, et tous sont ravis de ce que je peux faire. Il existe beaucoup de parcelles, de bordures, qui voient fleurir des plantes improbables.

Tout ce qui est prédit sur la toile n’est pas que fariboles, il y a du bon de ce côté-ci du voile aussi. Encore une fois, la souffrance permet à l’humanité de s’élever au dessus de nombre d’épreuves, de se ressouvenir aussi de son passé glorieux, de son vrai courage.

Je te remercie de m’avoir laissé approcher si loin.

Nous sommes tout près par l’esprit avec ceux que nous aimons, ceux qui prient pour nous et ma sœur, ma mère, ont beaucoup prié pour moi. Je pars donc l’esprit serein, j’ai été ravi de donner ce message.

Avec amour. »


Catherine et le Jardinier du Royaume de l’Après-Vie

Il se produit une très grande lumière blanc bleuté, dont je ne puis expliquer l’existence, en mon esprit. Ce message est vraiment très fort, absolument bouleversant, il est accompagné d’une immense énergie d’amour.

Transmis le 4 octobre 2017 par Aurélia Ledoux


Source : http://www.unepetitelumierepourchacun.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


pap1
Revenir en haut Aller en bas
 
Le contact est immédiat avec ceux que nous aimons - Aurélia Ledoux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ATLANTIHA :: La lecture pour apprendre ou savoir :: Les écrits spirituels du Web-
Répondre au sujetSauter vers:  
A T L
Sous le dôme de cristal ... Souviens-toi

DERNIERS     MESSAGES