Ultime versionOuverture le 27/12/2004
Bienvenue sur Atlantidium !
Identifiez-vous :

Votre pseudo:

Mot de passe:

Connexion automatique

S'enregistrer | Mot de passe perdu
AccueilAccueil  AtlantidiumAtlantidium  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    F5 F5  



Répondre au sujetPartagez | 
 

 Que faire de nos émotions ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacqueline
Membre
avatar

Féminin
Vierge Serpent
Messages : 47735
Né(e) le : 18/09/1953
Inscrit(e) le : 06/07/2007

+ sur moi
Capacités: Reiki
Couleur préférée: Violet et Bleu
Saison préférée: Automne

MessageSujet: Que faire de nos émotions ?   Ven 03 Oct 2014, 15:16

QUE FAIRE DE NOS ÉMOTIONS ?

par Agnieszka Rouyer


Le culte de l’information et de la pensée rationnelle dans la société moderne nous conduit souvent à une série de pathologies dans notre expérience de vie. Nous oublions le fait qu’en plus de la logique et du raisonnement verbal, nous avons encore la possibilité d’explorer le monde de la façon non verbale.

Nous pouvons tous nous libérer de la domination de la pensée de l’hémisphère gauche du cerveau et, en même temps, contribuer à notre transformation interne. Cette transformation interne est une révolution émotionnelle, qui nous permet de définir qui nous sommes et ce que nous voulons réellement de notre vie.

Il est facile de remarquer que, chez la majorité des gens dans le fonctionnement au quotidien l’hémisphère cérébral gauche est dominant. C’est dans cet hémisphère que sont localisés le centre du langage, du raisonnement rationnel et de la logique, ainsi que des faits. Aujourd’hui, où que nous regardions, nous sommes inondés d’informations : les journaux, magazines, internet, réseaux sociaux, etc. La pression sociale met l’accent sur l’apprentissage en continu, le savoir et le culte de la pensée rationnelle.

En observant attentivement, nous remarquons combien il est facile de farcir à tort et à travers nos têtes d’infos sans vraie valeur.  Ce n’est pas parce qu’elles sont utiles ou parce que nous le voulons, mais parce « qu’il faut élargir nos connaissances » et parce « qu’il faut tout savoir sur ce qui se passe actuellement dans le monde. »

Suffirait-il de regarder la télévision, où l’image du monde est présentée très déformée et visant la manipulation des masses, pour connaître la réalité ? :-) MDR…

Albert Einstein l’avait bien compris, il y a longtemps déjà.

«Le monde de l’américain est aussi grand que son journal. »

«Le raisonnement purement logique ne nous donne aucun savoir sur le monde réel.»

Albert Einstein


Le mental est devenu l’outil le plus puissant de l’homme moderne. La pensée rationnelle est réellement une magnifique réalisation de l’évolution humaine, mais complètement inutile en soi. Il y a bien plus que cela.

Je t’invite à réfléchir un instant. Rappelle-toi combien de fois tu as essayé de résoudre un problème ou de prendre une décision de façon purement rationnelle ? Combien de fois cela s’est avéré impossible ?

Ce déluge de stimuli verbaux maintient en permanence notre cerveau gauche en activité maximale. De cette façon, il noie le monde intérieur des émotions, la créativité, l’imagination et l’intuition qui sont, quant à eux, localisés dans l’hémisphère droit de notre cerveau.

Tous les appels nous invitent à rejeter nos propres émotions ! « Les émotions ont sur vous un grand impact ! » « N’agis pas sous influence d’émotions ! »

« La question la plus importante à prendre en compte… est le fait que nous avons deux modèles de la pensée : la communication verbale et non verbale, représentées respectivement par l’hémisphère droit et l’hémisphère gauche de notre cerveau. Notre système d’éducation et la science en général a tendance de négliger les formes non verbales de l’intellect. La société moderne discrimine l’hémisphère droit du cerveau. »

Roger Sperry


Le résultat de ce vote social est un mécanisme pathologique : l’absence d’acceptation des émotions. La plupart des gens a la conviction que les émotions sont mauvaises, qu’il faut les refouler et ne pas s’y soumettre.

Mais que se passe-t-il ensuite ? Des émotions destructrices peuvent se chevaucher entre elles et s’empiler les unes sur les autres. Un jeune homme devenu triste suite à une rupture sentimentale, peut commencer à ressentir de la colère contre lui-même, tout simplement parce qu’il ressent de la tristesse, et qu’il vit cela comme une faiblesse, et qu’il n’est pas « censé être faible ». En conséquence, il doit faire face, non pas à sa tristesse, mais à un cocktail de deux émotions : la tristesse et la colère.

Travailler sur un tel état est donc beaucoup plus difficile, aussi longtemps qu’il n’acceptera pas sa tristesse, aussi longtemps il n’aura pas la possibilité d’observer son état. Etre conscient, puis accepter, et rester observateur (être détaché) d’un sentiment spécifique est la clé pour la libération de toute émotion destructrice.

Renier nos émotions fait que nous perdons contact avec nous-mêmes. Nous cessons alors de les accepter. Nous commençons à nous convaincre nous-mêmes en nous disant : « Je me sens super bien ! » Le déni et le rejet des émotions nous éloigne de la petite voix qui vit en nous, de notre intuition, et nous mène vers la sempiternelle argumentation verbale. Le dialogue intérieur qui s’instaure alors devient un véritable cercle vicieux, un dialogue de sourds ne menant nulle part, une impasse inutile et qui pèse lourd, souvent durant la nuit…

Il est essentiel de souligner que la pensée rationnelle est une compétence que l’évolution a façonnée après la création des mécanismes émotionnels, et pas avant. Les émotions représentent une part tout aussi importante (si pas la plus importante) de QUI nous sommes.

Penchons-nous donc sur le fameux « N’agit pas sous influence des émotions », et voyons les émotions selon un angle un peu différent. Les plus grandes réalisations ne sont-elles pas possibles justement parce que leurs acteurs sont passés à l’action sous l’influence de la passion, de l’inspiration, de la motivation, de la joie intérieure et de la créativité ? Ces émotions stimulent fortement l’action en nous. Elles nous mènent jusqu’à la réalisation de nos rêves et de nos objectifs. En reniant même les émotions destructives, on renie entièrement son émotivité et on perd par là même tout accès aux émotions constructives.

Lorsque nous nous ouvrons au ressenti et à la compréhension du monde selon le cerveau droit, nous découvrons alors une toute nouvelle réalité. Nous nous débrouillons bien mieux avec nos états émotionnels. Nous nous comprenons mieux aussi nous-mêmes ainsi que notre comportement. Il est alors plus facile de choisir le bon chemin dans la vie. Nous commençons à écouter notre intuition, qui nous suggère toujours une meilleure solution.

De plus en plus alors, nous commençons à ressentir vraiment les émotions positives, telles que la joie pure, la profonde gratitude, le vrai bonheur ou un sentiment d’amour inconditionnel. C’est la route qui nous mènera à la découverte de la plénitude de notre potentiel. Ce processus permettra de fleurir et s’épanouir comme une belle fleur qui, depuis très longtemps, a attendu ce moment.

Il est certain que c’est un processus dans lequel nous devons nous impliquer. La libération de certaines émotions, acquérir le contrôle sur d’autres ou synchroniser avec notre propre intuition requiert un travail régulier et des outils appropriés. Les effets d’un tel travail sont impressionnants et nous procurent un énorme potentiel de profonde transformation intérieure.

Que peux-tu faire pour commencer ?

Au lieu de lire les journaux, les magazines et regarder la télévision, qui te montrent un seul et très subjectif point de vue, chargé de la communication négative sur la réalité ou de la désinformation, je t’invite à commencer à l’explorer par toi-même. Recherche des sources alternatives d’information.

Fais une cure de désintoxication d’infos pendant un certain temps. Tu peux éteindre la télé et même restreindre ton utilisation d’Internet. Tu peux faire une pause dans la lecture de tes bouquins. Ce temps libéré, consacre-le au travail sur toi, à la méditation, à la réflexion sur choses qui te sont importantes.

Trouve des outils qui vont te permettre de travailler avec les émotions. Le développement personnel c’est toute une série de méthodes et techniques facilement disponibles aujourd’hui.

Commence à expérimenter. Fais des choses nouvelles. Ne juge pas ces expériences verbalement. Vérifie plutôt comment tu te sens dans des nouvelles situations. Sache qu’on ne peut apprendre d’une situation jugée d’avance.

Observe tes émotions. La prise de conscience de ce que tu ressens, te permettra de facilement libérer les états négatifs et en construire de plus positifs.

Ce ne sont que quelques-unes des possibilités qui t’aideront à faire le premier pas vers la « délivrance » de ton cerveau droit. Le sujet sur des émotions et la perception du monde par notre cerveau droit est un sujet vivant. La compréhension de ces mécanismes nous donne le pouvoir d’épanouir totalement notre personnalité.

Je t’encourage à commencer dès maintenant le processus de libération de ton cerveau droit et à explorer le monde de tes propres émotions. Certaines personnes que j’ai rencontrées sont déjà sur ce chemin.

Pour la plupart, toutefois, la découverte de leur propre richesse émotionnelle et l’opportunité d’expérimenter la vie avec l’hémisphère droit du cerveau sera certainement une expérience assez choquante, mais révélatrice à jamais.

http://lapressegalactique.net/2014/10/03/que-faire-de-nos-emotions/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que faire de nos émotions ?   Ven 03 Oct 2014, 18:48

La meilleure arme de destruction massive de l'ennui, de la morosité c'est l'humour. Seuls les cons pensent aux missiles. Laudeci
Revenir en haut Aller en bas
 
Que faire de nos émotions ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ATLANTIHA :: La lecture pour apprendre ou savoir :: Les écrits spirituels du Web-
Répondre au sujetSauter vers:  
A T L
Sous le dôme de cristal ... Souviens-toi

DERNIERS     MESSAGES