Ultime versionOuverture le 27/12/2004
Bienvenue sur Atlantidium !
Identifiez-vous :

Votre pseudo:

Mot de passe:

Connexion automatique

S'enregistrer | Mot de passe perdu
AccueilAccueil  AtlantidiumAtlantidium  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    F5 F5  



Partagez | 
 

 Non, vous n'êtes pas folle — Gérer les sous-personnalités (Canalisation transmise par Alexandra et Dan )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacqueline
Membre
avatar

Féminin
Vierge Serpent
Messages : 47734
Né(e) le : 18/09/1953
Inscrit(e) le : 06/07/2007

+ sur moi
Capacités: Reiki
Couleur préférée: Violet et Bleu
Saison préférée: Automne

MessageSujet: Non, vous n'êtes pas folle — Gérer les sous-personnalités (Canalisation transmise par Alexandra et Dan )   Sam 16 Aoû 2014, 14:43

Non, vous n'êtes pas folle — Gérer les sous-personnalités

Publié le  16 août 2014  



Cette canalisation transmise par Alexandra et Dan fait partie d’une lecture du but de l’Âme avec Saint-Germain et Jeshua. Elle est reproduite ici avec la permission de leur client.

« Cher Saint-Germain, pendant longtemps j'ai attendu que mon jeune fils grandisse afin d’avoir davantage de temps pour moi. Je suis tellement occupée que j’ai l’impression que je vais me briser en mille morceaux. Mais maintenant qu'il approche de ses 4 ans, je pense à avoir un autre bébé ! Cela semble fou, mais c'est pourtant ce qui se passe.

« Je trouve aussi que les gens que j'aime le plus, mon mari et mon fils, sont ceux que je traite le plus mal. Je n'ai jamais été aussi nerveuse et perturbée de ma vie. Je crie sur eux et je perds très facilement patience. Comment pouvez-vous expliquer ces contradictions dans mon comportement ?

« Peut-être que je devrais essayer de reprendre ma méditation ? Ça marchait très bien pour moi.

« J'aimerais aussi aider Gaïa en ces temps décisifs. Mais je ne sais pas comment cela va trouver sa place, surtout quand je pense à tous les soins que nécessitera un autre bébé.

« Vous savez, je suis une personne spirituellement consciente, et je prends l'entière responsabilité de mes actes. Mais j’ai parfois l’impression que je vais finir dans un hôpital psychiatrique si je ne trouve pas de soulagement. Pouvez-vous m'aider ? »

Chère amie, nous sommes Saint-Germain et Jeshua, avec Alexandra et Dan. Nous vous remercions d’exprimer si bien vos préoccupations, vos questions et vos contradictions internes. Nous savons que c'est difficile, surtout quand vous vous sentez déconcertée et accablée au sujet du chemin à prendre dans votre situation actuelle.

Nous avons écouté les paroles et l'énergie que vous avez partagées avec nous. Nous aimerions vous demander de vous joindre à nous maintenant pour honorer et accepter votre vie et vos expériences, simplement comme elles sont.

Rejoignez-vous dans cet espace en vous calmant intérieurement et en respirant profondément pendant quelques instants.

Ressentez maintenant qu'au cœur de toute chose, tout est parfait, Juste Comme C’est. Vous le savez. Et vous pouvez l'accepter, si seulement vous lâchez le besoin de comprendre plus que ce qui vous est nécessaire.

Comme le dit une traduction populaire du Yi King : « Le cœur pense constamment. Cela ne peut pas être changé, mais les mouvements du cœur (c'est-à-dire les pensées d'une femme ou d’un homme) devraient se limiter à la situation immédiate. Toute pensée qui va au-delà de cette situation immédiate ne fait qu’affliger le cœur ».

Vos sous-personnalités en opposition

Très chère amie, vous êtes une personne très forte dans beaucoup de domaines. Vous avez un corps solide. Vous avez une volonté forte. Et vous avez un esprit fort. Vous pouvez parfois vous sentir — et même le vivre de temps en temps — comme un guerrier farouche. Mais vous pouvez aussi vous vivre comme une personne très douce, compatissante et aimante. Les deux sont vrais.

Mais les contradictions commencent à apparaître lorsque vous découvrez que ces deux parties très distinctes de votre personnalité s’affrontent dans votre esprit.

Chacune de ces sous-personnalités semble avoir des valeurs différentes, et chacune exige que vous répondiez à ses besoins en premier. Lorsque vous faites attention à l’une, l'autre se sent ignorée et commence à protester. Les besoins et les valeurs de ces deux sous-personnalités semblent être diamétralement opposés. C'est la source de la contradiction et de la confusion qui règnent actuellement dans votre vie et dans votre esprit.

Ce que vous devez faire c’est trouver une expression équilibrée, une intégration et un ensemble de rôles partagés que ces deux parties peuvent jouer ensemble. Rappelez-vous qu’elles sont des éléments de votre personnalité ; elles ne sont pas Qui Vous Êtes Réellement. Ces sous-personnalités ne font que créer des conflits dans votre esprit lorsque vous vous sur-identifiez à elles, pensant que l'une ou l'autre est qui vous êtes.

Comment fonctionnent le conflit et la contradiction

Chaque fois que vous vous alliez avec l'une de ces sous-personnalités et essayez de satisfaire ses besoins en premier, l'autre va commencer à se plaindre. Si cela se prolonge, la sous-personnalité insatisfaite finira par saboter votre tranquillité d'esprit avec son agitation, son mécontentement et ses exigences.

Mais dès que vous délaissez la première sous-personnalité pour tenter de satisfaire l’autre, la première va se sentir négligée. Elle adoptera une stratégie similaire, et sabotera finalement votre tranquillité d'esprit avec son propre « parfum » d'insatisfaction, de jalousie, de colère, ou d’exigences.

Lorsque cela se reproduit à l’infini, vous ne pouvez vous empêcher d’avoir l’impression que votre esprit est comme une balle de tennis sur un court ; furieusement battu, claqué, lancé, et balancé entre deux joueurs adverses.

Pas étonnant que vous vous sentiez par moments à la limite de la folie

L'énergie de la farouche guerrière doit se fondre avec la douceur et la compassion de la mère, de l'amante et de l’amie. Mais quand ces deux s'affrontent dans vos expériences, vous vous retrouvez en pleine confusion et vous vous demandez : « Comment puis-je vivre avec pareille contradiction en moi ? » Vous remettez alors en question votre santé mentale, et vous craignez pour votre équilibre mental.

David ou Goliath?

Mais passons maintenant à l’essentiel de Qui Vous Êtes Réellement. C'est l'épine dorsale qui vous tient droite ; qui vous permet de rester debout et de garder la tête haute, comme l'être merveilleux que vous êtes.

À la base, vous savez que vous êtes forte, sage et puissante, ainsi que compatissante, douce et gentille. Vous êtes ferme, mais aussi généreuse avec ceux que vous aimez — et même avec des inconnus. Observez cela, et sentez cet équilibre et cette intégration en vous.

Ceci est votre Soi Déifié. C’est l'Enfant de Dieu que vous êtes. Vous êtes une Enfant de Dieu, et Dieu aussi — Voilà la Vérité Sur Vous.

Mais votre esprit est divisé sur ce point, et l'ego est le coupable.

Votre ego (le faux vous) tente de fixer votre attention sur lui, plutôt que de vous laisser vous rappeler Qui Vous Êtes Réellement ; plutôt que de vous laisser vous rappeler votre Perfection et votre Complétude. Il le fait en basculant sans cesse entre les sous-personnalités, en les interchangeant comme si c’étaient des masques. Il commence par revêtir la première, puis une autre, et ne cesse de faire des allées et venues entre elles.

Ces revirements entretiennent votre distraction et vous rendent incapable de vous rappeler Qui Vous Êtes Réellement.

Lorsque votre ego vous a convaincue que vous êtes, d'abord et avant tout, une mère aimante, alors vous êtes presque automatiquement enfermée dans un certain type d'image de soi. Par exemple, vous pouvez penser que vous êtes compatissante, tendre, et même vulnérable, tout comme l’est une mère après avoir donné naissance. Vous pouvez également vous voir comme un berger pour les faibles et les sans défense, comme le jeune David, le personnage biblique, l’était pour les agneaux de son troupeau.

Mais si vous sur-identifiez à ce rôle que vous jouez, si réel qu’il puisse être dans votre vie, alors vous trouverez peut-être difficile de vous considérer comme étant également forte et puissante ; résolue et guerrière même.

Comment une mère sensible et attentionnée pourrait-elle être également directe, énergique, et guerrière ? Ce n'est pas une image entretenue facilement dans la conscience de masse. Ce n'est certainement pas le Goliath des anciens, ni le Rambo du mythe moderne.

Alors vous vous demandez : « Comment pourrais-je, en tant que mère, agir de manière agressive envers mon enfant ? L'amour désintéressé que je désire exprimer envers mon enfant, et la nécessité de m'affirmer en tant qu'individu séparé et indépendant, semblent totalement inconciliables ». Vous pouvez donc décider de capituler devant l'enfant (et devant les autres, aussi), le tout sous la direction insidieuse de votre ego.

Mais lorsque la partie affirmée de vous en a assez de faire passer ses besoins en dernier en commençant par servir tout le monde avant elle, alors la guerrière émerge — et la guerrière annonce son arrivée avec fureur. Malheur à tous ceux qui se dressent sur son chemin !

Vous allez maintenant jouer la guerrière, Goliath, pendant un certain temps (encore une fois sous la direction de votre ego). Vous le ferez jusqu'à ce que la culpabilité de piétiner les sentiments des autres réveille votre côté compatissant — et puis vous changerez à nouveau votre allégeance. Vous échangerez Goliath contre David. Vous allez faire la navette à travers ces sous-personnalités, maintes et maintes fois, aussi longtemps que vous serez inconsciente de ce que vous êtes en train de faire.

Ces revirements SONT littéralement affolants. Et la plupart des gens font cela, sous une forme ou une autre, toute leur vie.

Pourquoi l’ego bascule-t-il entre les sous-personnalités ?

L'ego bascule en permanence entre les sous-personnalités avec un seul objectif en tête : vous empêcher de vous rappeler Qui Vous Êtes Réellement. Il préférerait vous maintenir en état ​​de chaos et de confusion au sujet de votre véritable identité, plutôt que vous laisser vous souvenir de votre Divinité. Il le fait parce qu'il croit qu'il va littéralement cesser d'exister si vous décidez d’adopter une vie alignée sur la Vérité.

La Vérité est que vous êtes une Enfant de Dieu, et Dieu, aussi — et que lorsque vous vous en souvenez, toutes vos différences et contradictions internes sont réconciliées.

L'histoire de David et Goliath est amenée à se résoudre, pas avec la mort de Goliath, mais avec son réalignement et sa fusion avec David.

Il n'est pas nécessaire que le rôle maternel vulnérable que vous avez joué entre en lutte avec la force et la puissance que vous percevez aussi en vous-même. Vous devez réunir David et Goliath. Laisser ces deux archétypes se fondre en un seul. Il n'est pas nécessaire qu’ils se battent l’un contre l’autre. Laissez-les, au contraire, se fondre dans la Complétude Que Vous Êtes en tant qu’Enfant de Dieu.

Observez votre vie, et lorsque vous vous retrouvez dans des situations qui défient votre force physique ou émotionnelle, essayez d’y introduire cette nouvelle perspective. Essayez d’introduire le point de vue de votre Divinité.

Vous n'avez pas besoin de vous sentir vulnérable et faible pour faire remonter à la surface la guerrière très puissante qui est en vous pour en découdre avec cette menace. Comme, par exemple, avec votre fils, qui vous semble menacer votre tranquillité d'esprit et votre capacité à trouver un peu de temps pour vous sentir à nouveau équilibrée.

Il n'y a aucune menace réelle liée à sa présence, même si parfois vous pouvez le percevoir de cette façon. Mais une fois que cette perception est active, alors la sous-personnalité qui en est responsable peut se mettre en colère, et peut même commencer à résister d'une manière qui, en effet, vous amène à vous sentir mal à l'aise et déséquilibrée.

Il en résulte que vous devenez inquiète et effrayée, et vous sentez alors que vous perdez pied parce que vous agissez en contradiction avec les principes d'amour que vous soutenez également.

Oui, en effet, il s'agit de retrouver l'équilibre.

La méditation et davantage

Et la méditation est un moyen de le faire. Cependant, elle pourrait maintenant être différente de ce que vous avez imaginé, ou de ce qu’elle avait l'habitude d'être pour vous auparavant.

Dans ces moments de stress que vous vivez actuellement, vous pensez peut-être à la méditation comme moyen de vous isoler du monde et de vos nombreuses activités et exigences. Vous essayez d'atteindre cet « outil », comme vous l'appelez. Mais il semble que vous n'arrivez pas à le saisir comme vous l'avez déjà fait.

C’est pourquoi il est temps pour vous de découvrir une nouvelle manière de méditer.

Il est temps pour vous de trouver un équilibre méditatif même lorsque vous êtes active — même lorsque vous êtes engagée dans le monde. Il est possible d'être dans un état d'esprit méditatif dans de nombreuses circonstances. Par exemple, la méditation peut être un moment où vous préparez des aliments, pour vous-même ou pour la famille. Ou même lorsque vous faites le ménage. Dan, par exemple, trouve un grand calme et une grande tranquillité en faisant la vaisselle.

La méditation est capable de toucher le cœur de votre être, même si vous êtes engagée dans d’autres choses.

Vous pouvez sentir le calme paisible circuler à travers vous, même si vous êtes très occupée. Vous pouvez être active, mais votre esprit peut rester calme, concentré, et complètement centré sur ce que vous êtes en train de faire. Les athlètes professionnels appellent ces moments de performance renforcée, bien que s'écoulant facilement « être dans la zone ».

Alors s'il vous plaît n'oubliez pas que vos activités extérieures ne doivent pas vous empêcher de profiter d'un état intérieur ​​d'équilibre et de paix. Au lieu de cela, vous pouvez utiliser ces activités pour concentrer votre esprit, jusqu'à ce qu'il devienne tranquille, et que vous soyez en mesure de vous connecter à la Source de paix et d'équilibre qui repose en vous.

Commencez ce genre de méditation « active » par des petits pas, tout d'abord. Par exemple, lorsque vous démarrez une activité, vous pourriez prendre une décision consciente à propos de la manière dont vous allez vous y impliquer. Respirez profondément avant de commencer, et demandez à votre Âme de vous guider en douceur dans le flux qui vous permet de sentir la paix et l'équilibre tout en vous engageant dans cette activité.

Ne vous inquiétez pas si cela ne marche pas dès le début. Rappelez-vous juste de garder simplement la conscience de l'Esprit. La chose la plus importante est peut-être de vous rappeler que chaque activité peut être spirituelle, si vous permettez à votre esprit de l'embrasser jusqu’à son point de « calme » sans-jugement. Quand vous pourrez faire cela, vous vous sentirez connectée à votre Divinité, peu importe ce que vous êtes en train de faire.

Gardez cela à l'esprit, pratiquez-le régulièrement, et vous verrez une grande différence dans la façon dont vous vous sentez. Avant longtemps, vous vous retrouverez à nouveau centrée, équilibrée et paisible, comme vous savez l'être.

Veuillez aussi vous rappeler qu’il n’y a rien de mal dans la manière dont vous avez fait les choses jusqu’à maintenant.

Ni qu’il soit juste pour vous de comparer les expériences que vous aviez avant la naissance de votre enfant, avec celles que vous avez eues après.

Vous devriez admettre que ce sont différentes étapes de votre vie. Rien de plus.

Comme dit le proverbe : « C'est comme comparer des pommes et des oranges ». L'expérience de manger une pomme n’est pas meilleure que celle de manger une orange. Ce sont des fruits différents, chacun avec sa propre saveur unique à découvrir.

À l’époque actuelle, quand tout se réveille à une Conscience Nouvelle — le monde, ses habitants, et tout sur la Terre — vous êtes également en train de percevoir très fortement le changement et la transformation dans votre vie personnelle. Et tandis que la nature de la réalité sur la Terre est maintenant en train de changer, alors des changements se produisent, aussi, dans votre réalité personnelle.

Vous ne pouvez pas rester non affectée par ces changements. Alors s'il vous plaît, ne soyez pas dure envers vous quand vous sentez que cela se produit. La vitesse à laquelle tout se transforme en vous, et à l’extérieur de vous, est incroyable. C’est naturel à ce stade de l'évolution de la conscience, pour vous et pour quiconque est ouvert à ces changements.

Rappelez-vous d'être douce avec vous, et moins critique.

Honorez le chemin que vous avez parcouru jusqu'à maintenant, et rappelez-vous qu'il vous a bien servi pour découvrir les grandes et merveilleuses qualités que vous possédez. Permettez aux changements qui se produisent dans votre vie d’atteindre un point d'intégration. Une fois cela fait, votre connaissance intérieure vous en montrera davantage sur la nouvelle direction à prendre, si vous êtes d'accord.

Sachez que vous êtes extrêmement aimée et soutenue par nous tous, mon amie.

Nous sommes Saint-Germain et Jeshua.

Traduction AD
http://www.anneduquesne.com/2014/08/non-vous-n-etes-pas-folle-gerer-les-sous-personnalites.html

Page d’origine : http://joyandclarity.blogspot.fr/2009/06/no-youre-not-crazy-dealing-with-sub.html?awt_l=DIK5k&awt_m=1oeh.eBVvKXjha  
Revenir en haut Aller en bas
 
Non, vous n'êtes pas folle — Gérer les sous-personnalités (Canalisation transmise par Alexandra et Dan )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATLANTIHA :: La lecture pour apprendre ou savoir :: Les écrits spirituels du Web-
Sauter vers:  
A T L
Sous le dôme de cristal ... Souviens-toi

DERNIERS     MESSAGES