Ultime versionOuverture le 27/12/2004
Bienvenue sur Atlantidium !
Identifiez-vous :

Votre pseudo:

Mot de passe:

Connexion automatique

S'enregistrer | Mot de passe perdu
AccueilAccueil  AtlantidiumAtlantidium  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    F5 F5  



Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le chemin de l'éveil : du sommeil au rêve éveillée - partie 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacqueline
Membre
avatar

Féminin
Vierge Serpent
Messages : 47735
Né(e) le : 18/09/1953
Inscrit(e) le : 06/07/2007

+ sur moi
Capacités: Reiki
Couleur préférée: Violet et Bleu
Saison préférée: Automne

MessageSujet: Le chemin de l'éveil : du sommeil au rêve éveillée - partie 1   Mar 08 Juil 2014, 21:19

LE CHEMIN DE L’ÉVEIL : DU SOMMEIL AU RÊVE ÉVEILLÉ – partie 1

Publié et rédigé par Christian Duval le 8 juil, 2014



Partie 1 : le monde du Rêve

Dés l’instant où nous sommes entrés dans cette matrice d’illusion(Maya) notre Conscience s’est revêtue du voile du sommeil et notre existence est devenue un long rêve. De vie en vie, de rêve en rêve nous avons fini par nous identifier aux personnages des rêves que nous avons imaginés à partir des programmes contenus en ce monde d’illusion. A chaque fois que nous entrons dans un rêve nous revêtons l’habit d’un personnage que nous avons choisi (riche ou pauvre, homme ou femme, beau, laid ou quelconque, érudit ou simple etc..) afin de jouer le rôle correspondant à nos désirs. A chaque fin de scénario nous gardons en nous la mémoire cristallisée de nos vécus et c’est ainsi que de rêve en rêve nous tissons une trame karmique qui s’alourdit sans cesse à tel point qu’on n’arrive plus à s’en dépêtrer.

Rêve nocturne

Chaque soir, dés que nous nous endormons, notre Conscience chevauchant notre corps astral est aspirée dans le monde adéquat à la dernière pensée qui nous à traversé lors de notre endormissement : cette pensée est la Porte d’entrée dans un « monde » et au sein de celui-ci nous sommes attirés par une autre idée ou objet qui nous attire en un autre monde. Ainsi pendant la nuit notre conscience voyage via notre corps astral dans ce monde onirique pendant que notre Double s’évertue à réinitialiser notre corps physique endormi.

Lorsque sonne l’heure du réveil notre Conscience est alors aspirée via le cordon astral dans sa demeure temporelle : le corps qui régénéré est prêt à une nouvelle journée et cela s’accomplit à la vitesse de la Lumière ainsi notre Conscience repasse une par une toutes les portes « oniriques » qu’elle à franchit dans l’autre sens lors de son Voyage nocturne. Lorsque nous nous réveillons nous avons l’impression que notre rêve ne veut rien dire, qu’il n’est qu’un amalgame d’inepties et de choses impossibles. C’est comme si nous avions accompli un voyage autour de la terre a une vitesse vertigineuse en prenant quelques photos ici et là et lorsque nous sommes rentrés chez nous toutes ces images en vrac nous paraissent hétéroclites.

Dés notre projection dans un rêve notre Attention est attirée par un objet , une personne ou une situation particulière qui tel un aimant nous invite en son monde et dés qu’on s’en approche on est aspiré par une Porte en ce monde qui s’offre à nous et en celui-ci un autre objet nous attire vers une autre porte ouvrant sur un autre monde et c’est ainsi que de Porte en Porte nous sommes aspirés dans les mondes oniriques des désirs toujours inassouvis : chaque désir une fois réalisé donnant naissance à un autre.

Chaque incarnation est un rêve

Le processus est identique pour nos incarnations successives : à chaque fois que nous mourrons nous entrons dans une période de « nuit » où notre conscience voyage et retrouve dans les différents plans de l’astral ( bas astral, purgatoire, et haut astral ) les idées et émotions que nous avons cristallisés lors de notre vie et lorsque nous nous réincarnons nous oublions ce rêve ( passage dans l’au-delà ) et nous réveillons dans un nouveau corps sans aucun souvenir conscient et ce n’est que peu à peu que par le biais d’événements que certains souvenirs de vies antérieures ressurgissent dans notre conscience de veille .. Cependant tout cela est si chaotique qu’on arrive rarement à percevoir le fil qui relie toutes ces vies et ainsi il nous est fort difficile de comprendre le sens profond de nos incarnations successives.

Rêve éveillé

Les chamans et autres sages initiés pratiquent la méthode dite du « rêve éveillé » c’est-à-dire qu’ils sont capables d’entrer dans le monde du rêve tout en gardant le contrôle ; une partie d’eux-mêmes assumant le rôle de guide. Ainsi avant d’entrer en phase Alpha (rêve) le chaman se concentre sur l’idée qu’il à choisi (par ce fait il choisit sa destination, le rêve doit l’emmener là où il à décidé d’aller). Dés qu’il est entré en ce Monde onirique choisi il perçoit tout ce qui s’y trouve et l’explore mais ne se laisse happer par aucun objet ou idée qui l’aspirerait dans un « autre rêve » et lorsque son corps rappelle sa conscience il reste ainsi conscient de tout ce qu’il à pu observer : le sage peut alors percevoir les vérités et informations que ce voyage nocturne lui à révélé. C’est ainsi qu’a chaque fois qu’il à besoin d’une information le « rêveur éveillé» peut voyager en toute conscience dans le monde onirique et y ramener les infos dont il a besoin, que celles-ci viennent de cette vie ou d’une vie antérieure.

A force de pratiquer il finit par pouvoir se projeter dans un rêve éveillé tout en gardant les yeux mi clos et devient conscient que sa vie en ce corps fait aussi partie d’un rêve : il vit ce rêve tout en étant conscient qu’il n’est qu’un rêve. Il ne cherche pas à fuir ou à retenir ce rêve, il le laisse se dérouler comme il se doit. Ainsi quoiqu’il lui arrive il n’est jamais « touché » ni perturbé par les choses, situations ou événements…

Pour arriver à ce stade de rêveur éveillé il importe dans un premier temps de se dissocier de l’inconscient collectif – générateur du rêve collectif qui comme un programme télé diffuse sans cesse une multitude de possibles nous attirant dans le monde du désir-. Tant qu’on est lié à l’inconscient collectif on subit les émanations des rêves édictés par celui-ci (traditions ethniques, raciales, sociales, religieuses, tabous, idées, devoirs, croyances etc..) le premier pas à faire est donc de prendre du « recul » afin de ne plus être perturbé par les ambiances du collectif. C’est le premier « passage » nécessaire où l’on se retire du monde pour avoir une vision d’ensemble depuis un point de vue plus détaché.

Cette période est indispensable puisqu’elle permet de dissocier nos propres rêves des rêves du collectif et qu’on peut s’apercevoir que certains « rêves » ou « désirs » ne nous fascinent plus : on perçoit alors en toute conscience que certains aliments comme la viande ne nous attirent plus, que certains projets temporels ne suscitent plus aucun enthousiasme … cela nous permet de nous concentrer sur les « rêves » qui habitent encore notre Ame et notre conscience. C’est le premier tri.

Se libérer du désir

Commences alors pour nous la pratique du rêve éveillé : en prenant ces « désirs » un à un et en les confrontant à notre Conscience profonde on en perçoit les tenants et aboutissants. La méditation est un outil permettant cela. On ne peut se libérer d’un désir qu’en le vivant en pleine conscience ou en le supprimant en totalité au niveau du Plan causal quant on est réaligné avec le Soi.

Exemple : on peut avoir le désir de monter sur scène pour s’exprimer face à un public et pour transcender cela, il faut le vivre en toute conscience. Il suffit donc de nous former à une pratique permettant cela : chant, théâtre, danse, poésie… jusqu’à pouvoir « se retrouver sur scène face à un public ». Cependant lorsque ce moment arrive il faut, tout en étant totalement investi dans ce que l’on fait garder une partie de notre Attention consciente du « vécu expérientiel » afin de percevoir que ceci n’est qu’un rêve, un rêve qui nous donne du plaisir pour l’instant. Il peut ainsi suffire d’une seule représentation pour que la conscience satisfaite d’avoir réalisé ce rêve puisse s’en libérer et passer à autre chose. Certes cela peut aussi déboucher sur une vocation mais le risque encouru alors est que celle-ci peut nous amener à nous identifier au rêve et au personnage que l’on joue ( c’est ce qui arrive à de nombreux artistes) cela n’est pas un mal en soi mais cela absorbant toute notre Attention dans cette activité nous n’avons plus le temps de pratiquer à nouveau l’introspection et le rêve éveillé qui nous révélerait aussi d’autres rêves enfouis au plus profond de notre mémoire et tant qu’on a des rêves enfouis on se réincarne pour les vivre !.

Le « sage » ne s’identifie ni aux échecs ni aux succès , il ne retient rien et rien ne peut le perturber et peu à peu il se libère en toute conscience des rêves enfouis en son âme terrestre et arrive ainsi à retrouver le rêve ultime, celui qui l’a fait venir en ce monde et qui est unique pour tous : expérimenter un monde de dualité pour y retrouver l’Unité première ou en d’autres termes réunir la Nature humaine et la Nature divine c’est-à-dire que la Mémoire Christal déposée en notre conscience puisse animer en totalité le corps animal dont elle s’est revêtue pour explorer ce plans..

A suivre…………………………

Christian Duval

Source: http://lagazettedewydyr.over-blog.com/



MERCI DE DIFFUSER CE TEXTE ET D'EN INDIQUER L'AUTEUR ET LA SOURCE: LAPRESSEGALACTIQUE.ORG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chemin de l'éveil : du sommeil au rêve éveillée - partie 1   Ven 11 Juil 2014, 15:26

Intéressant ! Je vais lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le chemin de l'éveil : du sommeil au rêve éveillée - partie 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ATLANTIHA :: La lecture pour apprendre ou savoir :: Les écrits spirituels du Web-
Répondre au sujetSauter vers:  
A T L
Sous le dôme de cristal ... Souviens-toi

DERNIERS     MESSAGES