Ultime versionOuverture le 27/12/2004
Bienvenue sur Atlantidium !
Identifiez-vous :

Votre pseudo:

Mot de passe:

Connexion automatique

S'enregistrer | Mot de passe perdu
AccueilAccueil  AtlantidiumAtlantidium  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    F5 F5  



Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le paradoxe du Végétalisme vs. Alimentation Carnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacqueline
Membre
avatar

Féminin
Vierge Serpent
Messages : 47735
Né(e) le : 18/09/1953
Inscrit(e) le : 06/07/2007

+ sur moi
Capacités: Reiki
Couleur préférée: Violet et Bleu
Saison préférée: Automne

MessageSujet: Le paradoxe du Végétalisme vs. Alimentation Carnée   Mar 27 Mai 2014, 08:48

Le paradoxe du Végétalisme vs. Alimentation Carnée

Publié et rédigé par Laura Marie le 27 mai 2014



Notre conscience a tellement été manipulée depuis des décennies que nous avons « peur » de tomber malades si nous revenons à une alimentation végétale et naturelle (l’alimentation originelle du corps humain). Chaque année, il y a des MILLIONS de gens qui meurent à cause de leur alimentation à base de viande et de produits laitiers. Attention on parle bien de millions là et non de 2 ou 3 cas isolés. Jamais autant de cancers n’ont existé que maintenant. Pourtant la plupart des humains préfèrent rester aveugles, ils décident de ne pas voir ces millions de morts. A la place, ils préfèrent sortir un cas isolé qui date de je ne sais quelle année pour dire que le végétalisme est dangereux. Leur esprit ne va garder que ce petit cas en tête pour se justifier de rester dans la matrice, car ça fait trop peur d’en sortir.

Je m’imagine si c’était l’inverse, si le végétalisme tuait plusieurs millions de gens par année ! Bizarrement on dirait bien que c’est le végétalisme qui tue, mais dans l’autre sens, notre esprit trop conditionné (« on l’a fait depuis toujours », « les hommes préhistoriques mangeaient de la viande », « le lait c’est plein de calcium »… etc), ne voit même plus ce qui est en plein devant ses yeux.

Encore une fois, chaque année des millions meurent de maladies dues à l’alimentation, et pourtant jamais dans le journal on ne va voir « cette nuit un homme est mort à cause du fait qu’il a consommé de la viande et des produits laitiers toute sa vie ». Ou qu’on lui a retiré ses enfants à cause du fait qu’il les nourrissait de viande, produits laitiers et produits transformés.

Par contre si un végétalien mourrait, cela ferait immédiatement la une des journaux et si c’était un enfant, les parents seraient immédiatement incriminés. Pourquoi cela ne se passe jamais dans le sens inverse ? Comprenez-vous bien la manipulation médiatique et mentale dans laquelle vous êtes mis ? Comprenez-vous toute l’industrie que c’est que la viande et les produits laitiers et que c’est dans leur intérêt financier que vous continuiez ? Comprenez-vous bien que c’est dans leur intérêt aussi que vous ayez un cancer étant donné la rentabilité monstrueuse de cette maladie ? alors que nous savons comment le prévenir voire le traiter depuis longtemps ?

Oser déprogrammer totalement son mental pour sortir de tout le bourrage de crâne qui nous a été fait depuis petits demande beaucoup de courage. Retirer ses oeillères aussi. Mais pourtant c’est véritablement ce qui sauvera l’humanité, si chacun reprend son propre pouvoir, fais ses propres recherches, en osant sortir des sentiers battus, de ce qu’il entend à la télé ou lit dans les journaux, car tout n’est que manipulation des consciences et des esprits, et dans tous les domaines.

Il faut comprendre que dans notre société actuelle, tout a été inversé : tout ce qui est mauvais pour l’être humain a été rendu à la mode et considéré comme « normal » (fumer, boire, manger très mal, manger des cadavres d’animaux ayant terriblement souffert), et tout ce qui est « sain » et bénéfique pour l’être humain (alimentation à base de fruits et légumes, céréales ancestrales, méditation, traitement naturels) est considéré comme sectaire ou dangereux (là encore c’est tout un processus volontaire de manipulation des consciences car un individu qui sait s’occuper de lui est un individu qui a du pouvoir et qui ne sera plus manipulable ni rentable).

Il est donc primordial que chaque personne se pose les bonnes questions et réalise toutes les programmations de conscience qui ont été disséminées en elles depuis l’enfance, pour arriver à en sortir et à reprendre enfin son plein pouvoir, et retourner à sa vraie nature, puissante, énergétique, et avec tous ses sens développés (y compris les sens spirituels).

Plus notre vibration générale augmente (et l’alimentation joue un rôle considérable sur notre taux vibratoire général) plus notre niveau de conscience s’agrandit et plus nous nous ouvrons sur d’autres réalités qui nous étaient invisibles auparavant lorsque nous étions « endormis ».

La régénération de notre corps passe par la régénération de nos cellules à travers l’alimentation mais aussi nos pensées qui créent notre réalité physique, émotionnelle, et également extérieure. Chaque aliment a un taux vibratoire particulier et vouloir être heureux ou en bonne santé en consommant des produits ou aliments qui ont des taux vibratoires extrêmement bas (comme un cadavre d’un animal n’ayant pas été respecté et ayant souffert, du lait d’une vache à qui l’on a retiré violemment son veau qui aura lui été nourri artificiellement pour que Nous puissions boire le lait de sa mère, etc…) c’est comme être sur une barque et nager à contre courant, c’est tout simplement impossible.

Si l’on veut que tout notre être aille bien il faut aller dans son sens et le nourrir d’aliments sains et à haut taux vibratoire (alimentation vivante et non morte), tels que les graines germées, les fruits et légumes, les noix, les oléagineux et quelques céréales non transformées par l’humain ! Là c’est une véritable transformation intérieure qui s’effectue, qui impacte sur tout notre être, et donc toute notre réalité extérieure puisque nous créons notre réalité extérieure à partir de notre intérieur. C’est donc notre vie entière qui change.


* Arrêtes de manger autant de légumes, je n’arrive pas à trouver quelque chose qui n’aille pas chez toi


La phrase la plus dangereuse dans notre langage est : « Nous avons toujours fait comme ça ».

Tant que l’humain utilisera cet argument pour déterminer si quelque chose est juste ou non, nous ne pourrons jamais évoluer.

Quelle prétention d’oser dire que nous savons tout, et que tout ce qui fait partie du passé est la vérité.

Et si nous n’avions pas encore découvert la plupart des vérités qui régissent ce Monde ?

A chaque époque, l’Humain a été persuadé de ses croyances. Avant il croyait que la terre était plate, qu’on ne pouvait pas voler, ni flotter, et maintenant, que croyons-nous ?

Posons-nous la question. Que croyons-nous actuellement qui sera considéré comme absolument Aberrant dans 100 ans ? Qu’il faut de la viande pour vivre ? Qu’il faut tuer pour vivre ? Qu’il faut du lait pour avoir du calcium ?

Cette croyance pourra nous paraître tout aussi ridicule que le fait de penser que la Terre était plate.

Et pourtant c’est ce qui arrivera aussi à notre génération.

Utiliser l’argument « Nous l’avons toujours fait » est la pire chose que l’esprit humain puisse faire, car cela le maintien dans les erreurs du passé, lui, mais également le Monde, qui ne pourra évoluer que si chaque esprit s’ouvre à l’inconnu, à la découverte, au progrès et surtout à l’évolution.



Source: http://lauramarietv.com/


MERCI DE DIFFUSER CE TEXTE ET D'EN INDIQUER L'AUTEUR ET LA SOURCE: LAPRESSEGALACTIQUE.ORG
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Fondateur
avatar

Masculin
Poissons Serpent
Messages : 69353
Né(e) le : 04/03/1953
Localisation : Ardèche
Pays : France
Loisirs : Chercher ma vérité
Inscrit(e) le : 05/07/2007

+ sur moi
Capacités: Reiki
Couleur préférée: Blanc
Saison préférée: Automne

MessageSujet: Re: Le paradoxe du Végétalisme vs. Alimentation Carnée   Mar 27 Mai 2014, 09:41

On voit de plus en plus de messages de ce type, bien entendu c'est la panacée mais ... ça manque de réflexion et de solutions tangibles pour nourrir 7 milliards d'individus. Individuellement c'est différent, selon son travail et ses moyens.
N'oublions pas aussi que nos amies les plantes souffrent aussi, au même titre que le règne animal, quand nous les tuons pour nous nourrir. Le problème est donc bien plus complexe et proche de la spiritualité, ça s'appelle l'intention, qui elle réclame le Merci pour le sacrifice!

* Un mineur de fond qui mange une salade et qui va faire son footing avec son baladeur sur les oreilles, ce doit être rare.

*Moi aussi je peux exagérer



 Like a Star @ heaven  Continue ton chemin sans abandonner et sans te laisser envahir par la colère et l’incompréhension.    Like a Star @ heaven  
Like a Star @ heaven Ô AMA Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://cercledelumiere.unblog.fr/
Jacqueline
Membre
avatar

Féminin
Vierge Serpent
Messages : 47735
Né(e) le : 18/09/1953
Inscrit(e) le : 06/07/2007

+ sur moi
Capacités: Reiki
Couleur préférée: Violet et Bleu
Saison préférée: Automne

MessageSujet: Re: Le paradoxe du Végétalisme vs. Alimentation Carnée   Mar 27 Mai 2014, 14:16

Belles réflexions que voilà.. Merci Laurent. Eh oui.. on a oublié les plantes.. Celle du mineur de fond est à méditer..
Manger de la viande, j'en mange moins... mais même, si j'en mange moins ou pas, il faut malgré tout, préparer les plats pour sa famille.. alors ce que je fais.. je remercie et bénis l'animal qui a donné sa vie.. Grand  respect pour lui..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le paradoxe du Végétalisme vs. Alimentation Carnée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le paradoxe du Végétalisme vs. Alimentation Carnée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ATLANTIHA :: La lecture pour apprendre ou savoir :: Les écrits spirituels du Web-
Répondre au sujetSauter vers:  
A T L
Sous le dôme de cristal ... Souviens-toi

DERNIERS     MESSAGES