Ultime versionOuverture le 27/12/2004
Bienvenue sur Atlantidium !
Identifiez-vous :

Votre pseudo:

Mot de passe:

Connexion automatique

S'enregistrer | Mot de passe perdu
AccueilAccueil  AtlantidiumAtlantidium  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    F5 F5  



Partagez | 
 

 La Réalisation par le Temple du Coeur ou par le Plexus Solaire : deux perceptions incompatibles de l’Universel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacqueline
Membre
avatar

Féminin
Vierge Serpent
Messages : 47734
Né(e) le : 18/09/1953
Inscrit(e) le : 06/07/2007

+ sur moi
Capacités: Reiki
Couleur préférée: Violet et Bleu
Saison préférée: Automne

MessageSujet: La Réalisation par le Temple du Coeur ou par le Plexus Solaire : deux perceptions incompatibles de l’Universel.   Mar 13 Mai 2014, 17:09

La Réalisation par le Temple du Coeur ou par le Plexus Solaire : deux perceptions incompatibles de l’Universel.

Porté à votre conscience par Arcturius,
le 12 mai 2014



Les centres d’énergie ne sont pas définis dans notre culture occidentale de manière précise comme ils le sont dans les cultures orientales traditionnelles, tel que l’Ayurveda.

En tant qu’occidentaux le fait d’éveiller notre intuition, de ressentir l’énergie est déjà une belle victoire puisque cela sous-entend que nous sommes sortis d’une vision réaliste du monde, définie par les chiffres et l’utilité.

Recevoir des rêves, pouvoir les comprendre, en faire une connaissance intuitive utile pour anticiper l’horizon au quotidien est une marque de clairvoyance, de sagesse. Etre capable ensuite d’y associer la sensibilité du corps à l’énergie des différents chakras produit la sensation d’être un mystique, un initié aux mondes invisibles, à l’Ancestralité. Cette reconnexion intime avec le cerveau ancestral est une extase, un sentiment de retrouvailles avec les parties cachées de l’être humain -entité vivante- liée à l’esprit maternel de Gaïa et ses expressions diverses car toutes les créatures vivantes font partie de ce fourmillement de clarté ; chaque espèce est une émotion, une intention, une « expression » de Gaîa. En tant que matrice créatrice, tout ce qu’Elle émet devient vivant : le langage de Gaïa ne forme pas des mots mais des espèces vivantes, sa façon de penser produit des arbres, des feuilles, ses émotions sont des fleurs et le produit de sa sagesse, de sa compréhension forment les fruits. A chaque saison, tout se renouvelle, se reconstruit, se réajuste à l’énergie du moment en liaison à l’énergie du Soleil, des éléments qui la composent et nous composent physiquement. Nous sommes une facette de son âme, une singularité, un métissage d’énergies.

Le premier niveau d’éveil consiste à sentir l’énergie de Gaïa remonter par les chakras inférieurs entrant sous la plante des pieds jusqu’au plus haut qu’elle peut atteindre, créant un élan de sensualité, éveillant le plaisir, créant un lien vivant avec la Terre. Souvent, parce que nous sommes enfants ou trop conditionnés à voir le monde en faisant partie des Dominants, des « propriétaires », l’énergie s’arrête au plexus solaire où elle se met à gonfler, gonfler, gonfler jusqu’à créer un immense prisme devant notre estomac, devant notre cœur, devant nos yeux et jusqu’aux plus hautes cîmes vers lesquelles l’Orgueil pense qu’IL EST Dieu. Il a raison. Le lien entre le plexus solaire et le chakra couronne crée cette certitude. Elle est vraie. L’énergie du plexus solaire sert à se sentir singulier, unique, différent, rayonnant tel un soleil miniature. C’est le lieu de l’ancrage du Moi, quand ce chakra enfle il se met d’abord à se sentir vaste et puissant, libre de dire et de penser ce qu’Il veut en passant sur le chakra de la gorge – Sa vérité valant toujours plus que celle des autres-

Lorsque cette énergie fantasque se met au diapason du chakra du front, l’Univers est devenu un « JE suis » énorme et surdimensionné – aussi vaste que l’univers- où il est le seul créateur de tout ce qui existe et où toutes les personnes ne sont que des parties projetées par ce MOI gigantesque. L’Individualité se prend pour le maître-créateur des univers, il est tout-puissant et capricieux, et les perceptions des autres sont interprétées comme des illusions.

Survient ensuite une longue déprime existentielle : une lourde solitude. Si « JE Suis » est l’unique créateur, le seul Dieu, l’unique centre du monde : qui va partager sa grandeur ? Qui va le trouver beau ? Qui va le voir pour ce qu’Il EST vraiment ? Qui va l’aimer pour lui-même ? Triste vérité, triste isolement égocentrique. Cette réalisation exubérante du Moi -même lorsqu’elle transcende les aspects humains, les déceptions émotionnelles, les peurs inconscientes et subconscientes, même si cette réalisation dépasse la peur de mourir et les souvenirs accumulés en histoire du Héros intérieur ; cette réalisation- là n’empêche pas au bout du compte de se sentir séparé, désuni d’avec les autres humains ou les autres êtres crées par le Soi créateur pour valoriser ses compétences. La petite voix intérieure est devenue une prison qui conduit à tourner en rond et à n’émettre et ne recevoir que Soi-même.

Maître Saint-germain aime dire qu’il fut enfermé dans un cristal : son aura s’était cristallisée autour de son plexus solaire. Il s’est senti seul au point de se voir mourir de solitude et dans un sursaut de conscience a décidé de s’en « remettre à l’Esprit » : il a cassé cet écran d’individualisation extrême, ce carcan d’orgueil. Et à décréter qu’il était « la pureté que Dieu désire ». Ce dieu -là n’était pas son propre Soi divinisé mais son désir humble de Servir le Tout créateur de la Vie au-delà de ses aspirations individuelles. Il a ascensionné en oubliant son être, en le laissant s’évaporer au Soleil intérieur de l’Amour Universel. La solitude enferme le mental sur lui-même, le transformant en une prison mentale où il étouffe dans des certitudes et des cycles de répétitions qui le rendent fou. Arrive un moment où l’envie d’en finir est si pressante, si réelle que le néant n’effraie plus… Il est plus merveilleux de demander Pardon pour l’énergie mal employée et choisir d’entrer dans le Temple du Coeur où la véritable initiation d’expansion et d’expression peut se produire. Retrouver l’énergie des Maîtres, l’Union avec Gaïa et sa délicatesse affectueuse, généreuse inconditionnel soutien.

Le chakra cardiaque enseigne qu’il est un Temple où s’unifie différentes voies. En augmentant le thymus, la confiance en soi est renforcée, par la conscience de sa place, de sa vertu fondamentale l’âme est apaisée, délivrée de sa toute puissance et de sa solitude. Elle se sent humble, presque inutile mais heureuse d’être de nouveau intégrée au milieu des Siens, dans son Soi véritable – petit ou grand- cela n’a plus d’importance-. L’énergie du Cœur ouvre le chakra de la gorge sur un mode différent : parler avec le cœur touche les gens, rend « bizarre » puisque l’on parle vrai, on exprime sa vérité et on laisse s’exprimer celle des autres sans entraves mentales ou barrières énergétiques. Cette liberté effraie ceux qui ne sont pas encore sortis de la Méfiance puisque l’énergie ne rebondit plus sur la carapace de l’ego : il y a un véritable partage d’énergie et cela est perçu comme une agression par les gens coincés dans leur bulle d’énergie. Les formes-pensées sont coupantes, blessantes, chaotiques dans leurs formes.

Celui qui s’est apaisé est devenu fluide, son énergie ne blesse pas pour s’exprimer, il se sent présent à l’autre, laisse l’énergie fluctuer et remuer ce qui doit l’être, il aime et voit la beauté des gens au-delà des apparences, au-delà du langage et des limites, au-delà de leurs peurs. Cela ne s’explique pas, simplement il essaye de rendre ce respect, cet accueil perceptible par les gestes, l’attention, la gratitude et le regard. En retour, certaine personnes se sentent envahis par cette transparence dans la relation, sans lieux où se cacher et mentir, ni capacité à répondre sur le même niveau de clarté par manque de base intérieure, de foi en la vérité.

N’ayez pas peur, disaient les Anges lorsqu’ils entraient en communication avec les humains. N’ayez pas peur de l’énergie de l’Amour, elle est Lumière, Partage et Unité.

Lila

http://www.lilaluz.net/

© 2014, Recherche et transmission par Michel / Arcturius.
Partager en toute liberté en citant la source et Les Chroniques d’Arcturius
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!
Revenir en haut Aller en bas
 
La Réalisation par le Temple du Coeur ou par le Plexus Solaire : deux perceptions incompatibles de l’Universel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATLANTIHA :: La lecture pour apprendre ou savoir :: Les écrits spirituels du Web-
Sauter vers:  
A T L
Sous le dôme de cristal ... Souviens-toi

DERNIERS     MESSAGES